Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  
Confort - 6 min read

Comment effectuer une analyse de risques en 7 étapes?

Jos Putman, expert en sécurité dans sa propre société de conseil Veiligheidskundig Adviesbureau, a plus de 40 ans d'expérience en tant que responsable HSE. Aujourd’hui, il est officiellement à la retraite, mais il n’a « jamais réussi à lâcher ce métier si intéressant ». Grâce à ses précieuses connaissances, nous avons élaboré une feuille de route qui définit l'analyse de risques idéale et vous permet de vous concentrer sur les bons éléments au moment de choisir vos nouveaux vêtements de protection.


L’analyse de risques en 7 étapes

Commençons tout d'abord par mentionner la norme ISO qui fournit des lignes directrices génériques et établit une structure pour les analyses de risques : la norme ISO 31000. Lisez notre blog précédent pour savoir comment la directive-cadre 89/391/CEE peut vous guider dans votre analyse de risques.

Si vous cherchez les lignes directrices à suivre en rapport avec votre environnement de travail spécifique, les documents « SUCAM » (selection, use, care and maintenance) peuvent vous être utiles. Cette série de documents vous aide dans la sélection, l'utilisation, le soin et l'entretien des équipements de protection individuelle (EPI). Dans chaque document SUCAM, l'analyse de risques fait partie du processus de sélection, qui précise les points d’attention pour un EPI en particulier. Par exemple, la norme CEN/TR15419 définit les lignes directrices pour les vêtements de protection contre les produits chimiques, tandis que la norme ISO/TR2801 fait de même pour les vêtements retardateurs de flamme.

La norme ISO 31000 et les documents SUCAM nous montrent qu'en général, les analyses de risques peuvent être décomposées en 7 étapes simples :

Étape 1: identifier le(s) risque(s)

La première étape consiste à identifier les risques liés à votre environnement de travail. Des vêtements de protection normés ou d’autres EPI sont-ils nécessaires ? Si oui, dans quel type de situations ces EPI doivent-ils offrir un certain niveau de protection ? Dressez la liste des dangers potentiels liés à votre environnement de travail et identifiez les risques qui découlent de ces dangers.

Gardez à l’esprit que chaque poste de travail et/ou service est unique et comporte ses propres risques. C'est pourquoi il est préférable d’identifier les risques pour chaque poste séparément, afin d’effectuer une analyse de risques adéquate.

Étape 2: analyser et catégoriser les risques

Une fois que vous avez dressé la liste précise des risques potentiels, vous devez les analyser et les classer. Il faut procéder à la fois sur le plan quantitatif et qualitatif. Déterminez l'ampleur de ces risques en vous aidant de la méthode de Fine & Kinney. Cette méthode se base sur trois facteurs :

  • La gravité des dégâts potentiels causés par le danger considéré
  • L’exposition au risque
  • La probabilité de survenance du danger en cas d'exposition

En fonction de ces facteurs, l’analyse de risques vous permettra non seulement d’identifier les risques éventuels, mais elle vous aidera aussi à classer ces risques et à prendre les mesures qui s’imposent en matière de vêtements de protection.

Étape 3: revoir votre environnement de travail actuel

La troisième étape consiste à analyser votre environnement de travail actuel et à avoir un aperçu des mesures de contrôle actuellement en vigueur : quels sont les protocoles qui garantissent la sécurité des employés ? Quel type de vêtements de protection normés portent-ils ? Les réponses à ces questions devraient vous donner un bon aperçu des risques qui ont déjà été analysés.

Tenez bien compte du fait que les directives standard sont basées sur un environnement de travail standard. Nous vous conseillons de tenir compte des situations inhabituelles et des facteurs environnementaux. Par exemple, lorsque les activités se déroulent en extérieur, il faudra envisager les éventuelles conditions météorologiques extrêmes lors de votre analyse de risques.

Étape 4: connaître vos besoins en matière de vêtements de protection

Si les trois premières étapes sont exécutées correctement, vous devriez maintenant être en mesure d'identifier les exigences auxquelles devront répondre vos futurs vêtements de protection. Les applications courantes pour les vêtements de protection normés sont les suivantes :

Poursuivez la lecture des trois étapes suivantes, où nous vous guidons dans la réalisation d’une analyse complète et correcte de risques.

Étape 5: préciser la façon de présenter les vêtements de protection liés à votre environnement de travail spécifique

Les étapes précédentes se concentrent sur les risques sur le lieu de travail et certaines des normes auxquelles vos vêtements de protection EPI doivent se conformer. Pour cette étape, vous devrez regarder au-delà de la sécurité. C'est ici qu’il faudra tenir compte des opinions et du ressenti personnel de chacun. Pensez aux souhaits et aux attentes des employés en termes de confort, de durabilité, de respect de l’environnement et de style.

Cette étape consiste donc à examiner les souhaits et les opinions des employés, qui porteront les vêtements de protection au travail. Un outil d’audit des vêtements de protection tel que PROCLAUD® vous aidera à prendre en compte ces souhaits et opinions.

Une fois que vous aurez les besoins et les attentes de vos employés en tête, organisez un entretien avec le confectionneur afin d'adapter le processus de production et le style à vos besoins spécifiques. Durant cette phase, vous devrez également penser au côté pratique : comment présenter les vêtements de protection liés à votre environnement de travail de manière à ce que les employés aient vraiment le sentiment que leurs attentes ont été satisfaites ? Demandez-vous quels critères vous aideraient à y parvenir. Dès que vous aurez ciblé les facteurs importants aux yeux des employés, le confectionneur sera en mesure de créer des prototypes des vêtements.

Étape 6: présenter les nouveaux vêtements de protection

Il est maintenant temps de présenter les nouveaux vêtements de protection à l’entreprise en utilisant les prototypes et en effectuant un test au porté. Le test au porté permettra aux employés d’essayer les nouveaux vêtements de protection sur le terrain et de faire état de leurs souhaits ou recommandations. Par expérience, nous pouvons vous dire que l'implication du confectionneur et de vos collègues dans les tests au porté est primordiale pour arriver au résultat final.

L’avis des utilisateurs finaux (les employés) est très important ; vous saurez immédiatement s’ils aiment ou non leur nouvel EPI. Il vous indiquera le niveau de confort des nouveaux vêtements, qui a un effet direct sur la sécurité des employés. S’ils trouvent que les vêtements sont inconfortables, il est probable qu'ils ne les portent pas de manière adéquate (ou pas du tout). Un vêtement de protection EPI peut être conforme à toutes les normes requises, mais demeurer dangereux tout simplement parce qu'il n'est pas porté correctement. Par conséquent, le confort doit toujours être pris en considération.

Si vos employés aiment porter les nouveaux vêtements de protection et que ces vêtements répondent à toutes les exigences de sécurité, votre analyse de risques aura été correctement effectuée. Vous pourrez ensuite finaliser la commande et demander au confectionneur de lancer le processus de production. Mais il reste encore une dernière étape !

Étape 7: réexaminer fréquemment

Pour qu’un environnement de travail soit le plus sûr possible, il est important d'analyser périodiquement les risques de celui-ci afin de vous assurer que les vêtements de protection répondent toujours aux exigences. Déterminez une période fixe pour la prochaine analyse de risques, par exemple une fois par an. De nouvelles mesures de sécurité sont-elles nécessaires ? Y a-t-il une innovation de produit sur le marché pouvant accroître la sécurité, le confort ou la durabilité du tissu ? Utilisez ces évaluations périodiques pour vous tenir informé des nouveautés et estimez si (et quand) vos vêtements de protection doivent être révisés.7-steps-risk-assessment-fr

Le travail d'équipe est la clé de la sécurité

Vous savez maintenant comment procéder à une analyse de risques afin de renforcer votre culture sécurité. N'oubliez pas que vous ne devez pas forcément agir seul. N’hésitez pas à faire appel aux bons experts au bon moment lors de votre analyse de risques. Par exemple, si vos employés manipulent des substances dangereuses comme des produits chimiques, un hygiéniste du travail peut vous aider à garantir la sécurité sur votre lieu de travail en identifiant, en évaluant et en vérifiant l'exposition aux produits chimiques et les dangers connexes.

En résumé, une analyse de risques vous aide à cartographier les risques de sécurité de votre environnement de travail et à aborder ces questions en amont, avant de choisir de nouveaux vêtements de protection. Curieux de savoir à quoi ressemble un processus de sélection d’EPI dans la pratique ? Le groupe Damen Shipyards a également été confronté à des défis spécifiques lors de la sélection de ses nouveaux vêtements de protection, comme la garantie du confort des vêtements et leur rentabilité. En collaborant avec plusieurs experts de la chaîne de valeur, ils ont réussi à sélectionner des vêtements de protection qui conviennent parfaitement à leur entreprise. Découvrez l'article ici.

TOPICS: Confort , Normes , Test au porté , Vêtement de travail