Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

Les réglementations sur les vêtements de protection sont-elles compatibles avec le respect de l'environnement?

En tant que fabricant de tissus de protection, il existe certaines normes (ou réglementations) que nous devons respecter lors de la production de nos tissus. Les tissus et les processus de production nécessaires au respect de ces réglementations signifient parfois que notre approche durable doit passer au second plan. Notre défi est donc le suivant : comment fabriquer des tissus de protection qui sont à la fois sûrs et respectueux de l’environnement ?

Que sont les normes?

Dans l’ensemble de l’UE, des normes relatives aux EPI existent pour réglementer le niveau de risque encouru par les travailleurs dans différentes catégories de travail. Les normes sont essentiellement une série d’essais prévus pour mesurer les performances d’un vêtement contre un risque donné. Les tissus de protection sont envoyés à un organisme notifié qui effectue les tests et attribue au vêtement un score basé sur ses performances. Ces scores indiquent au fournisseur de vêtements de protection les facteurs de risque couverts par le vêtement, par exemple la chaleur, les flammes et les projections de produits chimiques. Ils indiquent aussi au fournisseur le niveau de performance de leurs vêtements face à des facteurs de risque propres à certains environnements de travail, par exemple des conditions de faible luminosité qui nécessiteraient des vêtements à haute visibilité.

Chez TenCate Protective Fabrics, nous savons que les normes sont essentielles. Elles nous permettent de savoir que les tissus que nous fournissons et qui entrent dans la composition des vêtements que nous fournissons feront bien leur travail : garantir les plus hauts niveaux de sécurité à ceux qui en ont le plus besoin. Mais avec l’évolution croissante vers des pratiques respectueuses de l’environnement dans tous les secteurs, une autre question nous préoccupe toujours:

Les normes européenne actuelles intègrent-elles des pratiques durables?

La réponse courte est : pas nécessairement. Prenons l’exemple d’un lieu de travail où le feu est un facteur de risque et qui nécessite donc des vêtements de protection ignifuges. L’un des aspects clés de la durabilité est, bien entendu, le recyclage. Pour que notre industrie soit durable, nous devons aller au-delà de la simple utilisation de fibres et de produits chimiques respectueux de l’environnement, comme nous le faisons aujourd’hui. Pour être vraiment durables, nous devons intégrer nos tissus dans un modèle circulaire. Les tissus mono-matière — qui sont constitués d’une seule et même fibre, comme les aramides — sont recyclables, car ils sont faciles à décomposer et à réutiliser. Cependant, nous ne disposons actuellement d’aucun tissu mono-matière qui soit à la fois ignifuge et confortable. À ce jour, la majorité des tissus ignifuges sont classés comme des tissus multinormes composés d’un mélange de fibres. Malheureusement, les mélanges sont difficiles à recycler, car nous ne disposons pas (encore) de la technologie permettant de séparer les fibres pour les récupérer à l’état d’origine.

Prenons un autre exemple: un lieu de travail où la couleur du vêtement de protection est essentielle, comme les ouvriers de la construction en extérieur ou les opérateurs qui travaillent dans des conditions de faible luminosité. Pour assurer la sécurité de ces travailleurs, il est nécessaire que leurs vêtements soient d’une couleur vive et visible (souvent jaune ou orange). Afin de préserver la couleur de ces EPI, certains produits chimiques doivent être utilisés. Ces produits chimiques peuvent être nocifs pour l’environnement, nécessitent de grandes quantités d’eau et d’énergie à cause des méthodes actuelles de teinture, plus précisément des lavages à répétition, et rejettent beaucoup d’effluents.

Comment concilier normes et respect de l'environnement?

Nul doute, il serait extraordinaire d’arriver à créer une industrie des vêtements de protection qui conjugue durabilité et sécurité. Chez TenCate Protective Fabrics, nous nous efforçons de développer une méthode de travail qui garantit des tissus sûrs pour ceux qui les portent, mais qui génère aussi une empreinte écologique aussi faible que possible. Dans le contexte actuel, nous disposons d’un certain nombre d’options pour travailler de manière plus durable. Toutefois, l’obligation de respecter les normes européennes actuelles (comme pour les EPI ignifuges et à haute visibilité, tels qu’expliqués plus tôt) nous empêche d’adopter une méthode 100 % durable, qui compromettrait les qualités protectrices de nos tissus.

Mais cela ne signifie pas que nous voulons maintenir ce statu quo. Si notre objectif est de rendre notre industrie plus respectuese de l'environnement, nous devons remettre en cause les normes en vigueur. Nous savons que nous sommes dans l’urgence climatique et que toutes les industries doivent s’adapter pour freiner le phénomène. En engageant des discussions entre les organes directeurs de l’UE et les fabricants de vêtements de protection, nous devons rechercher de nouvelles solutions pratiques pour maintenir les normes de sécurité tout en minimisant l’impact sur l’environnement.

Ces discussions vous concernent aussi, en tant que consommateur de vêtements de protection. Nous aimerions connaître votre avis sur la compatibilité entre les normes et respect de l'environnement dans le secteur des EPI. Comment notre industrie pourrait-elle s’améliorer ? N’hésitez pas à nous contacter et à nous faire part de vos commentaires !