Parlez à un expert

Vous avez des questions sur nos produits ? Contactez l’un de nos experts industriels.

Nous contacter  

Parlez à un expert

Vous avez des questions sur nos produits ? Contactez l’un de nos experts industriels.

Nous contacter  
Environnement - 4 Min de lecture

Quelles sont les fibres éco-responsables disponibles sur le marché du textile ?

En tant que responsable HSE, la sécurité et le confort de vos employés sont votre priorité absolue, et nous le comprenons parfaitement. Lorsqu’il s’agit de choisir les bons vêtements de protection pour votre lieu de travail, le respect de l’environnement n’est peut-être pas la première chose qui vous vient à l’esprit. Mais saviez-vous qu’il existe plusieurs options qui sont non seulement sûres et confortables pour vos employés, mais aussi respectueuses de l’environnement ?

Chez TenCate Protective Fabrics, nous avons réparti en quatre niveaux les fibres éco-responsables les plus couramment utilisées pour les vêtements de travail. Ces niveaux sont déterminés par différentes études (comme l’indice Higg, Textile Exchange, Made-by®) qui mesurent chacune des principales sources de fibres écologiques. De manière générale, les niveaux sont les suivants (du plus au moins écologiques) :

  1. Avancé
  2. Progressif
  3. Amélioré
  4. Classique

Jetons un coup d’œil aux différentes fibres éco-responsables actuellement disponibles sur le marché, et analysons leurs performances.

Sustainable fibre(s)-Dec-02-2021-02-40-12-42-PM

Fibres de cellulose éco-responsables

    • Avancé : coton recyclé ou fibres cellulosiques

      Le coton recyclé ou les fibres de cellulose figurent en tête de la liste des fibres éco-responsables, car ces matières permettent une circularité optimale. Les fibres recyclées sont souvent mélangées à des fibres vierges (améliorées ou progressives) afin de pouvoir les réutiliser. La technologie REFIBRA de Lenzing™ en est un bon exemple : elle consiste à recycler les chutes de coton issues de la production de vêtements et de les transformer en fibres TENCEL™ Lyocell, ce qui minimise le gaspillage et, par extension, l’impact sur l’environnement.

    • Progressif : coton bio ou TENCEL™ Lyocell

      Le coton biologique est cultivé sans pesticides de synthèse ni engrais chimiques et consomme moins d’eau. Les normes de certification telles que la norme mondiale sur les textiles biologiques GOTS (Global Organic Textile Standard) valident de manière indépendante l’origine biologique des produits, y compris la responsabilité environnementale et sociale lors de leur transformation.

      Les fibres TENCEL™ Lyocell sont l’une des options éco-responsables les plus populaires sur le marché. La production de cette fibre à base de pâte de bois n’utilise pratiquement pas d’eau comparée au coton (bio) et ne nécessite pas de pesticides ni d’engrais chimiques. Elle est idéale pour l’environnement et améliore également le confort du porteur.

    • Amélioré : comme le coton BCI ou le coton Fairtrade
      Les deux associations à but non lucratif donnent la priorité à une meilleure culture du coton. Alors que Fairtrade crée principalement de nouvelles opportunités pour les agriculteurs économiquement défavorisés des pays du tiers-monde, le coton BCI (Better Cotton Initiative) favorise de meilleurs programmes pour la production mondiale de coton en tenant compte des aspects sociaux et environnementaux.

    • Classique : le coton
      Le coton est l’une des fibres les plus utilisées et les moins chères sur le marché. Cependant, sa fabrication nécessite de grandes quantités d’eau, ainsi que des pesticides qui peuvent nuire à l’environnement.


Fibres synthétiques éco-responsables

  • Avancé : les fibres recyclées

    Les fibres recyclées les plus connues sur le marché actuel des vêtements de travail sont le recycled polyester (tel que Repreve®) et le nylon recyclé (tel que Econyl®). Repreve® est fabriqué à partir de bouteilles en PET issues de la consommation. Il limite ainsi l’épuisement des ressources non renouvelables et l’impact sur l’environnement, grâce à la réduction de la consommation d’énergie et d’eau et des émissions de gaz à effet de serre. Les aramides recyclés sont déjà utilisés dans des contextes autres que les vêtements de travail (par exemple, le textile non tissé). Mais grâce aux avancées technologiques, nous nous attendons à voir des initiatives à petite échelle dans le secteur des vêtements de protection.


  • Amélioré : le biosourcing

    L’avantage des matériaux biosourcés est qu’ils sont développés à partir de matières premières renouvelables et d’origine biologique comme la canne à sucre et le maïs, pour alimenter la chaîne d’approvisionnement. De nombreuses fibres classiques entrent sur le marché avec une composition en partie biosourcée. Nous observons déjà des tendances dans le domaine du polyester, du nylon et des aramides.

  • Classique : les fibres vierges

    Le polyester et le nylon, comme le coton, font partie des options les plus courantes et les plus populaires en matière de fibres. Cependant, leur production est gourmande en énergie et consomme de grandes quantités de combustibles fossiles. Les fibres synthétiques ignifuges classiques sont les modacryliques et les aramides.

Faire un pas de plus pour l’environnement : investissement et rendement

D’après notre expérience, nous avons constaté que la plupart des entreprises se contentent de faire le plus petit pas vers le développement durable, par exemple en passant d’une solution de niveau classique à une solution de niveau amélioré. Cependant, si nous voulons vraiment réduire notre empreinte écologique, nous devons aller plus loin. Bien entendu, le prix sera également élevé, mais le rendement sera meilleur.

Nos recherches ont montré que les fibres de la catégorie progressive et avancée garantissent des performances durables. Par exemple, le TENCEL™ Lyocell augmente le confort du porteur, tout en présentant des propriétés mécaniques élevées et d’excellentes capacités de tenue des couleurs, même après des lavages industriels répétés. Par conséquent, le prix plus élevé est largement rentabilisé à long terme, car le produit reste en bon état et utilisable plus longtemps pour le travail. Le rapport qualité-prix est donc plus intéressant.

Nous conseillons aux responsables HSE comme vous de demander une Analyse du Cycle de Vie (ACV) : vous les trouverez dans la fiche de Déclaration Environnementale EPD®. Ce document vous fournit des informations transparentes et comparables sur l’impact environnemental du cycle de vie d’un produit et sur les performances élevées de vos vêtements de protection.

Notons toutefois que si les innovations éco-responsables sont courantes dans le domaine des vêtements de travail classiques, elles ne le sont pas autant sur le marché des vêtements EPI. Chez TenCate Protective Fabrics, nous avons travaillé dur dans ce domaine afin de développer des solutions éco-responsables. Nous sommes donc fiers de vous annoncer que nous avons récemment fait un important pas en avant en lançant le tout premier tissu traité non feu éco-responsable.

En route vers des vêtements de travail plus éco-responsables

Il est clair que les fibres éco-responsables disponibles sur le marché sont nombreuses. Les entreprises du monde entier, dans divers secteurs, s’efforcent d’intégrer des solutions éco-responsables en matière de vêtements de protection sur leur lieu de travail. Curieux de savoir comment faire de même pour vos employés ? Dans ce cas, nous vous conseillons de lire notre dernière étude de cas sur Infrabel, qui explique comment le gestionnaire belge d’infrastructures ferroviaires Infrabel a traduit sa stratégie de développement durable en vêtements de travail éco-responsables.



INFRABEL case [FR]

Lire l’étude de cas

Découvrez comment le gestionnaire d’infrastructures ferroviaires Infrabel a traduit sa stratégie de développement durable en vêtements de travail éco-responsables : collaboration innovante avec des partenaires de la chaîne de valeur des vêtements de travail.

Lire l’étude de cas