Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

4 éléments essentiels de la chaîne d'approvisionnement des vêtements de protection

Les vêtements de protection passent par une longue chaîne d'approvisionnement avant d’être portés pour la première fois par l'utilisateur final. Chez TenCate Protective Fabrics, nous recherchons constamment des solutions plus durables avec nos partenaires de la chaîne d'approvisionnement. Nous en parlons dans notre analyse du cycle de vie – le Cycle of Care.

Cela dit, être durable c’est savoir faire des compromis. Nous souhaitons réduire notre empreinte écologique, mais nous devons garder les plus hauts niveaux de protection, tout en assurant la viabilité économique de notre entreprise.

Nous vous emmenons à la découverte des quatre domaines essentiels de la chaîne d'approvisionnement des vêtements de protection et les possibilités et défis en matière de développement durable.

1) Choix de matières premières durables

Notre choix des matières premières est la première étape dans notre développement plus durable. C’est à ce niveau que nous pensons pouvoir apporter le plus de durabilité à nos produits. C’est pourquoi nous travaillons d’arrache-pied pour étendre notre plate-forme technologique Ecogreen à toutes nos gammes de produits. Les fibres suivantes sont des éléments importants de cette plate-forme technologique:

  • La fibre TENCEL™ Lyocell est en passe de remplacer le coton, car elle permet un meilleur contrôle de l'humidité que ce dernier. La production de cette fibre à base de pâte de bois requiert 95 % d’eau en moins que le coton, et ne nécessite pas de pesticide.
  • Le polyester recyclé est également une excellente alternative. C’est une matière dynamique, abordable et solide, qui se rapproche du polyester vierge.

Dans notre choix de matières premières plus durables, nous devons veiller à choisir des fibres qui résistent aux lavages industriels. Pour cette raison, nous ne pouvons pas utiliser n’importe quelle fibre, même si elles sont plus respectueuses de l’environnement. Nous devons toujours garantir les plus hauts niveaux de protection après des lavages répétés, d’où le choix des fibres mentionnées plus haut.

2) Optimisation des processus de production

Il existe plusieurs manières de rendre les processus de production de nos tissus plus respectueux de l’environnement. Par exemple : la réutilisation de l’eau, l’utilisation d’énergie plus verte, une utilisation d'énergie réduite et des choix plus judicieux en matière de transport. Bien que ces options existent, notre capacité à les utiliser est limitée, car les coûts impliqués rendent les produits difficilement acceptables sur le marché.

Une autre façon d'optimiser les processus de production est de reconsidérer les types de colorants que nous utilisons sur nos tissus. La teinture naturelle est une bonne option. Cependant, nous devons examiner ce choix attentivement, car selon son application sur le tissu, elle peut rendre les tissus moins ignifuges que les colorations chimiques, ce qui compromet les niveaux de protection.

3) Maximisation du cycle de vie

Le développement durable ne passe pas uniquement par la production, mais également par le cycle de vie. Pour que les utilisateurs restent à l’aise dans leurs vêtements, ils doivent en changer régulièrement et les laver fréquemment pour les garder en bon état. Pour rendre cela possible, nous produisons des tissus capables de résister à des lavages industriels fréquents, offrant ainsi une durabilité maximale. Au final, des vêtements qui ont une longue durée de vie permettent de réduire les déchets que nous produisons.

4) Approche circulaire dans le cycle de vie

Le terme « économie circulaire » est très en vogue. Comme son nom l’indique, l’économie circulaire implique de travailler de manière circulaire. Dans notre cas, il s'agit d'intégrer la réutilisation et le recyclage des tissus au cœur de nos pratiques commerciales.

Cependant, nous avons deux grands challenges à relever en ce qui concerne l’économie circulaire:

Tout d’abord, il est important pour nous de respecter les régulations et les normes de l’UE ainsi que les propriétés de résistance au feu. C’est pourquoi nous utilisons des mélanges intimes de fibres , qui sont actuellement la seule manière de répondre à toutes les exigences nécessaires. L’utilisation d'un mélange signifie que nous sommes incapables de ramener les fibres à leur état d'origine, car il est impossible de séparer les fibres pour le recyclage. Dans ce cas précis, nous devons donner priorité à la sécurité.

Supposons qu'il est possible de séparer les fibres pour le recyclage. On perdrait alors la propriété des fibres. Elles deviendraient de plus en plus fragiles, ce qui irait à l’encontre de l’objectif d’obtenir un tissu de protection résistant au feu et durable. Au final, les fibres que nous utilisons dans nos mélanges doivent répondre à des exigences de performance minimales afin de pouvoir résister à toutes les conditions et protéger l’utilisateur.

L’idée d'économie circulaire est intéressante et il est important d’y travailler, mais nous ne sommes pas en mesure de la mettre en pratique en tant que producteurs de tissus de protection, du moins pas encore.

Chaque industrie a des exigences et des défis différents en ce qui concerne le développement durable. En tant que fournisseurs de vêtement de protection, la protection des utilisateurs doit toujours être notre préoccupation principale.

Il reste des défis à relever pour améliorer la durabilité tout en maintenant les plus hauts niveaux de protection et de confort pour l’utilisateur. Entre-temps, chez TenCate Protective Fabrics, nous nous efforçons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour être aussi respectueux de l’environnement que possible, sans compromettre les normes de qualité élevée de nos tissus de protection.