Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

Speak with an expert

Have questions about our products? Get in touch with one of our industry experts.

Contact Us  

Un mauvais lavage peut faire brûler vos vêtements ignifugés

Pourquoi un bon processus de lavage est-il crucial pour les tissus ignifugés?

Les agents retardateurs de flammes des tissus, par exemple notre collection Tecapro®, sont garantis pour au moins 50 lavages à 75°C (ISO 15797:2018).

Cependant, les propriétés protectrices des tissus traités non feu, ainsi que d'autres tissus résistants au feu, peuvent être compromises. Les exemples suivants montrent comment les substances externes (qui sont présentes dans ou sur le vêtement ignifugé à la suite d'un lavage incorrect) peuvent conduire à des incendies dangereux:

  • Des contaminants inflammables sur le vêtement ignifugé: la présence de contaminants inflammable sur le vêtement peut entraîner une augmentation des accidents liés aux incendies. Les taches d'huile sont un exemple de contaminants inflammables. Pour éviter ce risque, les vêtements de protection doivent être lavés régulièrement et minutieusement afin d’empêcher la saleté de s’accumuler sur le tissu, d'éliminer les contaminants et d'éviter les taches permanentes. Cette responsabilité incombe tant à l'employeur qu’à la blanchisserie industrielle.

  • Le lavage avec des poudres traditionnelles à base de savon: l'utilisation de savons traditionnels (sels d'acides gras) n'est pas recommandée car ils peuvent former avec l’eau calcaire des résidus insolubles qui se déposent sur le tissu. Les résidus de savon peuvent être inflammables et nuire à la performance de protection thermique du vêtement ignifugé.

  • L’eau de Javel: l'eau de Javel (hypochlorite de sodium) et le peroxyde d'hydrogène ne doivent pas être utilisés sur les tissus retardateurs de flammes, ni séparément ni dans les détergents. En effet, l’eau de Javel et la présence de métaux avec du peroxyde d'hydrogène (blanchiment à l'oxygène) attaquent chimiquement la finition ignifuge et réduisent les propriétés retardatrices de flammes du tissu. La détérioration progressive des performances de protection ignifuge des tissus peut également être causée par le lavage à haute température avec des détergents contenant une concentration plus élevée de perborate de sodium (également un agent de blanchiment à l'oxygène).

Dois-je faire appel à une blanchisserie industrielle professionnelle?

Il est essentiel de suivre des processus de lavage et d'entretien appropriés pour maximiser la durée de vie du vêtement ignifugé et éviter de détériorer ses propriétés protectrices.

bunt FR garment1Exemple d'un vêtement très sale qui a été testé sur ses propriétés ignifuges

Cette opération doit être effectuée de préférence par une blanchisserie industrielle professionnelle afin de s'assurer que tous les paramètres nécessaires (température, choix des détergents et dosage, action mécanique, nature des taches et type de tissu, etc.) sont pris en compte et de garantir que le vêtement ignifugé offre le même niveau de protection tout au long de sa durée de vie.

« La sécurité ne se résume pas au simple choix des vêtements ignifugés adaptés à votre environnement de travail. Des protocoles de lavage et d'entretien appropriés sont tout aussi importants pour assurer la protection nécessaire tout au long de leur durée de vie. »

Bien que TenCate Protective Fabrics ne propose pas de services de blanchisserie industrielle, nous sommes des experts de premier plan en matière de technologie textile et de procédés chimiques. N'hésitez pas à prendre contact avec notre expert en blanchisserie industrielle, Marcel Jansen, en remplissant ce formulaire. Il répondra à vos questions et pourra vous recommander les blanchisseries industrielles appropriées. Nous vous conseillons aussi de lire ce blog: « Protocoles de lavage : comment profiter au maximum de vos vêtements ».